L’Abbaye Cistercienne

Fondée en 1150 par un groupe de moines cisterciens venus de Berdoues, elle connut une forte expansion qui dura près de trois siècles. Les Cisterciens étaient maîtres dans l’art de cultiver la terre. Ils furent les premiers à généraliser les charrues tractées par des animaux et étudièrent la fertilisation des sols avec des engrais naturels.
A son apogée l’abbaye cistercienne, dite de la Clarté Dieu, était à la tête de près de 4 000 hectares, soit environ 3 fois la superficie actuelle de la commune, et de nombreux biens tels que moulins, fours à pain, assortis de droits féodaux y afférents.
La décision papale de 1503 de transformer les églises abbatiales en églises paroissiales et celle du Roi de France de désigner désormais les abbés, dits commendataires, marquèrent le déclin de la Clarté de Dieu ; tant en ce qui concerne l’atteinte à l’intégrité de l’architecture, qu’en ce qui concerne le bon fonctionnement financier de la communauté.
Devenue à la révolution bien privé, après avoir été vendue aux enchères, la propriété des moines redevint propriété du clergé à la suite d’un héritage.
Puis en 1989, l’Abbaye fut rachetée par la municipalité qui a aménagé le parc et l’a ouvert au public. Elle est depuis réhabilitée et accueille la Médiathèque municipale  » Marie de France « .

Depuis l’acquisition du couvent par la Mairie, des travaux importants de réhabilitation ont été successivement effectués (consolidation des contreforts, restauration des façades, travaux intérieurs, aménagement de la médiathèque).