Libre Expression
2 janvier 2016
mairie-eaunes
Ordre du jour
22 mars 2016

Libre Expression

A l’aube de cette nouvelle année nous réaffirmons notre volonté de travailler dans l’intérêt général, avec tous les élus.
Assez du matraquage fiscal et du manque de concertation !
M Espinosa se trouve contraint par la gestion communale qu’il a cautionnée quand il était adjoint de l’ancien Maire. Il se plaint de l’obligation d’investir dans une nouvelle école.
Pourtant M Espinosa avait validé le choix de M Sottil de construire, à la place, une mairie surdimensionnée pour plusieurs millions d’Euros
Ces deux « visionnaires » avaient certainement préparé l’augmentation du personnel et celle des impôts…
M Espinosa avait validé le développement des constructions car elles rapportaient des impôts supplémentaires.

Maintenant il doit faire face aux dépenses non anticipées, entre autres sur les réseaux saturés (éclairage public, routes, pluvial, tout à l’égout, station d’épuration).

Etre Maire ne s’improvise pas disait-il. Aussi, prend-il pour modèle sur ce qu’il a connu durant ses précédents mandats d’élu à Eaunes : Choix sans concertation ( pas de réunion de quartier, création d’un boulodrome pour plus de 300 000 Euros, démolition de la poste, destructions et constructions sans vision alors même que le travail sur le PLU est en cours, etc.
Autre pratique que nous dénonçons : vente au rabais du patrimoine pour arriver à ses fins,
Ces choix, nous les contestons toujours lors des conseils municipaux.

M Sottil a craqué l’allumette, M Espinosa souffle sur les braises, ne laissons pas le feu gagner !

Nous avons cette volonté et restons à votre écoute.
Les élus d’ « Eaunes Autrement »
Contact: eaunesautrement2@gmail.com.

Comments are closed.